Give me a head with hair, long beautiful hair !

Ahh, les filles, qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour nos cheveux ?? Mais peut-être en fait-on trop justement, avec tous ces produits qu’on leur tartine dessus en vitesse. Voici ici quelques conseils de base à respecter pour avoir de beaux cheveux, simplement. Et si, comme moi, vous voulez du plus naturel, voici mon shampoing du moment.

Et puis, lorsqu’on veut vraiment changer de tête, il arrive que certaines d’entre nous craquent pour des colorations

Il y a 2 ans, j’ai subitement eu envie de changer mon châtain (très) foncé pour un roux cuivré. Je suis d’abord passée par une décoloration (plus jamais, je le jure!) et puis des colorations chimiques chez le coiffeur. Mes cheveux, en plus de les vouloir roux, je les voulais longs ! Autant vous dire que ça n’a pas tenu très longtemps. Après quelques mois, j’ai dû demander à mon coiffeur de les couper fameusement, tellement ils avaient étés abîmés par ces maudites colorations chimiques.

Il fallait impérativement soigner mes cheveux en profondeur après cela. J’ai opté pour des masques d’huile de ricin (qui se trouve en pharmacie, à 6-7 € la bouteille, ce qui représente un très grand nombre de masques, même pour des cheveux longs). Cette huile très épaisse n’est pas la plus facile à appliquer sur les cheveux (si vous la faites chauffer un peu, sur un radiateur par exemple, ça aide), mais elle est très efficace. Elle aurait même la vertu d’accélérer la pousse du cheveux …

Bon, après ces soins, mes cheveux étaient un peu reboostés, mais je voulais quand même retrouver cette couleur cuivrée qui me plaisait…

En faisant des recherches sur internet, j’ai découvert les colorations végétales. J’ai ainsi pu apprendre qu’il existait une gamme assez incroyable de colorations végétales allant du blond au noir, en passant évidemment par toutes les gammes de roux, cuivrés, châtain, … Le henné naturel est également un soin hydratant, que demander de plus ?

En approfondissant mes fouilles, j’ai appris qu’il était important de bien choisir son henné, beaucoup n’étant pas uniquement composés de poudres végétales mais aussi des sels métalliques (et ça c’est paaas bien : plus d’info ici). Il est également préférable de privilégier les poudres assez fines (idéalement celles labellisées B.A.Q., utilisée pour le Body Art), plus faciles d’utilisation et plus efficaces.

Me voici donc sur le site d’Aroma-Zone, qui propose une large gamme de colorations végétales. Première commande, un paquet de henné du Rajasthan, pour une couleur bien cuivrée (sur une base de cheveux foncés). Un paquet de 250g m’a coûté 3,50€ et m’a permis de faire deux colorations (à 1 bon mois d’intervalle) sur ma masse de cheveux mi longs. J’ai testé aussi, pour varier les nuances, le henné brun grenat, le henné d’Egypte et le katam (pour me rapprocher de ma couleur d’origine). Le coût varie assez peu et l’application reste la même (bien qu’il y ait quelques précautions supplémentaires à prendre pour le katam, qui dégorge assez bien et dessèche plus les cheveux). Une colo chimique chez un coiffeur coûte au minimum 40€ (voire bien plus), le calcul est donc vite fait.

Appliquer du henné

La première fois, c’est toute une aventure, mais je vous rassure, on s’y habitue vite 🙂

Veillez tout d’abord à bien choisir votre coloration végétale, en fonction de votre base. Le site Aroma-Zone donne chaque fois une idée du résultat en fonction de la couleur de vos cheveux au départ. Ce n’est pas une science exacte, il va peut être vous falloir plusieurs tentatives pour trouver la couleur qui vous convient le mieux (en variant/mélangeant les poudres ou en diminuant/augmentant le temps de pause)

  • Le henné s’applique sur cheveux propres. Ils peuvent être secs ou humides (si vous venez de les laver, essorez-les bien).
  • Dans un récipient (en verre par exemple, éviter le métal), délayez la quantité nécessaire de poudre de henné (voir selon votre longueur de cheveux – pour des cheveux à hauteur d’omoplates, j’utilise 100g de henné) dans de l’eau frémissante, jusqu’à former une pâte malléable. Utilisez de préférence une cuillère en bois (attention, celle-ci risque d’être teintée par le produit). Laisser refroidir 30 minutes.
  • Pendant ce temps, préparez votre salle de bain : dégagez de votre évier ou votre baignoire tout ce qui risquerait d’être taché. Préparez un vieil essuie que vous pourrez mettre sur vos épaules. Enfilez un vieux t-shirt. Préparez un rouleau de cellophane (pour vous entourer la tête). Appliquez de la crème ou une huile sur les parties de votre visage proche de l’implantation de vos cheveux (cela empêchera de teinter votre peau).  Enfilez des gants en plastique.
  • Une fois la pâte refroidie, appliquez-la sur vos cheveux, en veillant à en mettre partout, de la racine aux pointes (certaines divisent le cheveux et font ça comme des pros, moi je n’ai pas cette patience là … ).
  • Ensuite, regroupez vos cheveux et enveloppez-les de cellophane. Vous pouvez également mettre un essuie par dessus, pour maintenir au chaud.
  • Là, patience, il faut laisser poser 3h. Emballée comme vous l’êtes, vous serez très sexy, mais cela vous évitera de mettre du henné partout chez vous. Vous en profiterez pendant ce temps pour bien rincer le henné que vous aurez probablement (si vous êtes aussi adroite que moi :-)) fait tomber dans votre évier ou votre baignoire. Si vous le rincer rapidement, il n’y a aucun risque.
  • Après ces 3h, vous pourrez rincer votre henné à l’eau claire. Cela prend un certain temps et la couleur de l’eau peut être inquiétante. No stress, continuez jusqu’à ce que l’eau ne soit plus tintée (ou presque plus …). N’utilisez pas de shampoing à ce moment-là, cela réduirait l’efficacité du produit. Vous pouvez par contre utiliser un après-shampoing ou un masque.
  • En cas de coloration avec du katam ou de l’indigo, il est conseillé d’utiliser du sidr pour fixer la couleur.

Et Tadaam ! Vous avez maintenant une chevelure brillante et bien colorée. Cela couvre aussi très bien les cheveux blancs. Veillez toutefois à bien choisir votre henné en fonction de votre base (spéciale dédicace à ma petite maman qui est devenue carotte après un henné du Rajasthan sur ses cheveux blancs :D) ! La couleur s’atténuera légèrement après votre premier shampoing, mais elle tiendra un bon mois sans problème.

 

Liens intéressants :

Publicités

9 réflexions sur “Give me a head with hair, long beautiful hair !

  1. Catherine Nagy dit :

    Bonjour,
    Petit truc d’une henné addict aux cheveux cuivrés depuis 8 ans.
    Laisser le henné reposer quelques heures sur le radiateur avec une film plastique pour que la couleur se développe. Avant l’application ajouter une cs de vinaigre (ça aide à fixer la couleur) et une cs d’huile (pour nourrir les cheveux et les protéger du dessèchement). Cela permet de réduire le temps de pause d’une bonne heure.

    Aimé par 1 personne

    • Pauline dit :

      J’ai espacé mes shampoings (tous les 3-4 jours à peu près, j’espère arriver à mieux), et je n’utilise plus aucun après-shampoing, seulement un masque à l’huile de temps en temps (celle que j’ai sous la main : ricin, coco, olive, …). J’ai découvert qu’un vrai bon brossage de cheveux avec la brosse adéquate (une brosse en bois pour ma part) permettait de répartir le sébum et d’éviter que les racines soient grasses et les pointes sèches. Je ne me vois pas encore passer au no-poo … mais qui sait, peut-être qu’un jour j’y viendrai. Et toi ? As-tu testé ? Pour le shampoing, j’utilise depuis un moment la base neutre bio d’Aroma-zone. J’en ai pris une bouteille d’un litre et ça fait plusieurs mois que je l’utilise. Je n’ai rien a en redire, et il me convient bien, si ce n’est que je dois le commander en ligne et qu’il est contenu dans une bouteille en plastique … Quand j’aurai fini je testerai un shampoing solide. Il y a plein d’options naturelles, et il est certain que je ne reviendrai pas aux shampoings « conventionnels ».

      J'aime

      • Marie P-G dit :

        Je ne me sens pas capable de passer au no-poo ni d’espacer mes shampoing, suis à 3 jours et ça me convient. J’avais essayé un shampoing de chez Logona ou quelque chose comme ça, mais j’avais les cheveux gras en permanence! Donc vite abandonné!

        Et là, j’ai un shampoing solide fait par une dame de Fontaine l’Eveque avec des produits naturels, elle les fait elle-même et moi je me tracasse pas de les faire, ni ne me tracasse avec les poudres ou autres comme je peux voir sur certains groupes FB. J’en ai un pour activer la repousse et un pour cheveux gras et j’alterne.

        SI tu veux, je te donne les coordonnées de la dame. Elle est top, elle fait des savons, des shampoing, des crèmes, du parfum..

        Aimé par 1 personne

      • Pauline dit :

        Ah oui ça m’intéresserait vraiment d’avoir les coordonnées de cette dame 🙂 Moi non plus je ne me sens pas prête à utiliser des poudres ou à préparer un shampoing moi-même 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s