There will be blood

Beurk les ragnagnas c’est sale ! Mais si vous saviez à quel point … Contrairement à ce qu’on nous laisse penser, c’est dans les tampons et serviettes hygiéniques jetables que se cachent des choses pas très nettes. Lisez cet article de Consoglobe. Des pesticides, de la dioxine, … tout ça en contact direct avec la muqueuse ! Ça fait froid dans le dos, non ? Et savez-vous qu’il faudra 500 ans à ces petites choses pour se dégrader ? Quel héritage franchement …

Déjà pas fan de la sensation du tampon, ni de la macération irritante des serviettes hygiéniques, il ne faut pas me le dire 2 fois. Du coup, c’est décidé, j’arrête !

Oui, bon c’est facile à dire, mais la ménopause est encore loin et il faut bien trouver une solution.

  • Tout d’abord, il existe des serviettes hygiéniques lavables (rien de bien neuf, nos grands-mères en utilisaient déjà). Coquette jusqu’au bout, j’ai choisi les Plim, pas données (faites le calcul de ce que vous coûtent vos Alw*ys sur un an), mais tellement belles, pleines de couleurs (ben oui, c’est déjà pas la période la plus fun, autant se faire un peu plaisir quand même). Et j’ai étendu ma collection avec les Absorbettes de « Dans ma culotte« , et leur Deuche bag permettant de stocker séparément les propres des usagées. Il en existe bien entendu de moins chères, et il est possible d’en confectionner soi-même (voir le tuto sur le blog de Better than Butter). Je les ai prises en taille M et les porte le jour comme la nuit, sans aucun problème. Elles ne se voient pas sous les vêtements (même en pantalons ajustés), sont très confortables et pas du tout irritantes, contrairement aux serviettes jetables. Je les lave ensuite en machine à 40°, ou, vu que je n’en ai pas pris beaucoup dans un premier temps, à la main (entre deux machines). Je ne suis certainement pas une pionnière là-dedans, voici donc un autre article intéressant à ce sujet.2D2B08862D2B0937
  • Elles peuvent être combinées avec une coupe menstruelle. Il s’agit d’une coupe en silicone chirurgical, à introduire dans le vagin (oooh le mot tabou !), à la manière d’un tampon. Elle est lavable et réutilisable pendant plusieurs années. Là encore plusieurs marques en proposent. Il existe généralement 2 tailles (si vous avez eu des enfants ou non). Je teste depuis quelques jours la Mooncup, achetée en pharmacie (22€ – combien vous coûtent vos tampons sur une année ?). Au premier coup d’œil, ça fait un peu peur – mais enfin, ça ne rentrera jamais ! (blagues douteuses interdites :p). Il faut le tour de main pour la mettre – j’ai fait un petit essai avant ma période de menstruation – mais dès qu’on a compris le truc, ça va tout seul. Cet article très intéressant vous donnera tous les tuyaux nécessaires. Moi qui ne supportais pas les tampons, je ne sens même pas la coupe. En fonction de votre flux, il faudra plus ou moins longtemps pour qu’elle se remplisse (la mienne n’est jamais pleine en fin de journée).
    2D2B0876

Pour conclure, les règles ce n’est ni sale, ni tabou (si vous saviez à quel point c’est problématique dans d’autres régions du globe). Allez encore un peu de lecture sur la question chez MadmoiZelle.

Je n’ai plus qu’un conseil : osez remettre en question cette (pseudo) hygiène intime et n’hésitez pas à en parler autour de vous !

b1d8d863e4eac90c76c805a9d3b084de

Source : Les Tendances d’Emma

 

Enregistrer

Publicités

8 réflexions sur “There will be blood

  1. Sophie dit :

    Merci pour tes astuces Pauline 😉
    Perso, je suis aux serviettes lavables depuis plus de 2 ans maintenant. Par contre, je les lave à l’eau froide d’abord pour éviter (plus ou moins) que les tâches ne restent; puis lavage à 40 ou 60 en machine. La moon cup: mon premier essai était pas hyper convaincant. Mais je ne dis pas non à un 2ième essai, peut-être bientôt.
    Et bébé est aux langes lavables 😉

    Aimé par 1 personne

    • Pauline et Thomas dit :

      Avec plaisir Sophie 😉
      Oui je les lave aussi à l’eau froide d’abord pour détacher le sang. Pour la cup, je pense que ça vaut le coup de refaire une tentative. Et pour bébé, c’est top (pour le coup j’ai pas encore d’expérience)

      J'aime

  2. Erika dit :

    Bonjour Pauline, toujours aussi convaincue de tes achats ? En tout combien de serviettes et protégés slip? J ai un cas de conscience, j ai encore une grosse boîte de protégés slip jetables… Donner? Garder? Merci 🙂

    J'aime

    • Pauline et Thomas dit :

      Bonjour Erika,
      Oui, toujours aussi convaincue 🙂 Pour le moment j’ai deux serviettes plus épaisses que j’utilise pour la nuit, et 4 protèges-slip que je mets avec la cup (il arrive parfois qu’il y ait une très légère fuite). Il n’est pas impossible que j’en rachète quelques unes pour être plus cool au niveau des lessives. En cas de taches de sang, je les prélave à l’eau froide pour éviter que la tache ne s’imprègne. Moi j’ai donné mes protections jetables (j’ai mis une annonce sur un groupe de vente/don sur facebook). Je n’ai plus que 2-3 serviettes jetables pour « le cas où », mais je ne sais pas si je les utiliserai un jour.
      Et toi, combien en as-tu ? Es-tu convaincue aussi ? C’est vrai qu’il faut le temps de s’habituer, mais là je ne me vois pas revenir en arrière.

      J'aime

  3. kellyac dit :

    J’ai une cup depuis plus de dix ans et je ne pourrais plus m’en passer! J’ai 3 protèges-slip lavables que j’utilise au début de mes régles (enfin en vrai j’utilise toujours le meme), je les ai pris foncés pour que les marques ne se voient pas, et aprés un an d’utilisation ils sont encore niquel.

    Aimé par 1 personne

  4. Pingback: A la salle de bain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s